Trésors de la voûte à vinyle, nº 3

Trésors de la voûte à vinyle, nº 3

,

Chet Baker, jazz, PMA Magazine

PRÉAMBULE

Bienvenue dans le premier épisode de ma nouvelle série intitulée Trésors De La Voûte À Vinyle. J'y présenterai des joyaux choisis parmi les quelque 12 000 disques de ma collection de vinyles toujours croissante, accumulés sur une période de 45 ans et plus*. Il ne s'agira pas d'une liste typique des "meilleurs de tous les temps", mais plutôt d'une visite guidée, parfois accompagnée d'une anecdote ou deux, des singles et albums de ma collection qui me sont les plus précieux, tant pour leur valeur historique que pour l'impact qu'ils ont eu sur mon parcours musical. Afin de couvrir le plus grand nombre d'entre eux, je n'entrerai pas dans les détails de l'histoire du disque ou de sa qualité sonore - pour ces aspects, je vous invite à visiter ma liste des 500 meilleurs SuperSonic sur https://soundevaluations.blogspot.ca/.

Les disques seront présentés dans l'ordre chronologique de leur date d'enregistrement ou de leur date de sortie originale, et non de leur date de réédition, ce qui signifie, par exemple, que les disques suivants seront présentés dans l'ordre chronologique de leur date d'enregistrement ou de leur date de sortie originale. L'iconique Kind of Blue de Miles Davis ne sera présenté qu'une seule fois, en 1959, malgré ses nombreuses remasterisations et rééditions au fil des ans. En outre, tous les pressages sont américains, sauf indication contraire. Si le terme "mono" n'est pas indiqué, considérez qu'il s'agit d'une version stéréo ou que la version stéréo est mon choix de facto entre les deux. Continuons, voulez-vous ?

Chet Baker, jazz, PMA Magazine
Chet Baker, jazz, PMA Magazine

17- Chet Baker – Chet Baker Sings.     

Pacific Jazz - PJLP-11 (mono) (1954), 10″, PJ-1222 (1956), 12″ LP, Tone Poet Series - B0031300-01 (2020), 33 1/3 rpm. Genre : cool jazz, jazz West Coast, jazz vocal, swing.

Reconnu pour son jazz cool et romantique, les enregistrements du trompettiste et vocaliste Chet Baker constituent une porte d'entrée idéale vers le jazz pour ceux qui souhaitent explorer ce genre de façon progressive. Chet Baker Sings est mon album préféré, parmi d'autres que je possède, dont beaucoup sur le label Riverside. Enregistré à l'origine en février 1954 aux studios Capitol à Hollywood, en Californie, et publié en mai sous la forme d'un album 8 pistes de 10 pouces, il a été réédité sous le même titre deux ans plus tard sous la forme d'un 33 tours de 12 pouces - avec six pistes supplémentaires - sur le label Pacific Jazz. Ce dernier, rebaptisé World Pacific en 1957, était spécialisé dans le jazz de la côte ouest, appelé ainsi en raison de sa situation géographique, par opposition au jazz de la côte est, moins référencé, connu pour le hard bop qui fleurissait à New York. Carson Smith et Joe Mondragon à la basse, Bob Neel, Shelly Man et Lawrence Marable à la batterie se sont joints à lui lors de la première date, tandis que Jimmy Bond à la basse, Peter Littman à la batterie et Russ Freeman au piano et au célesta ont participé aux deux sessions lors de la seconde. Les quatorze titres vont du swing doux aux ballades douces, et comprennent le morceau emblématique de Baker "My Funny Valentine", chanté dans une ambiance mélancolique, et qui définit à jamais son son. Les ingénieurs Allan Emig et Phil Turetsky savaient ce qu'ils faisaient, tandis que les musiciens savaient s'écouter les uns les autres. Kevin Gray, accompagné de Joe Harley, a réalisé un remarquable travail de remasterisation et de découpage entièrement analogique, produisant ce que je considère comme l'un des meilleurs disques mono que j'aie entendus sur mon système. Pressé sur 180g par RTI, le son est chaud, intime et équilibré de bas en haut, tandis que l'emballage et la présentation sont de premier ordre. On ne peut pas demander mieux.

Dizzy Gillespie, Roy Eldridge, jazz, PMA Magazine
Dizzy Gillespie, Roy Eldridge, jazz, PMA Magazine

18- Dizzy Gillespie & Roy Eldridge – Diz and Roy.     

Verve Records - VE-2-2524 (mono) (1977), (2×33 1/3 rpm), jazz, bebop, ballades.

Mon partenaire de crime en collection de disques vient de trouver cette perle à bas prix. Une compilation double LP de 1977 qui réunit 15 titres extraits des albums suivants de Verve : The Trumpet Kings, Trumpet Battle, et Tour de Force. Les faces A, B et C ont été enregistrées en octobre 1954, tandis que la face D date de novembre 1955. Dizzy et Roy sont en pleine forme et interprètent un mélange d'airs bebop et de ballades. Louie Bellson et Buddy Rich se partagent les tâches à la batterie, Ray Brown est à la basse, Herb Ellis à la guitare et Oscar Peterson au piano. Le son mono est assez impressionnant, avec des trompettes particulièrement dynamiques, naturelles, et un son de piano qui mord. Excellent travail de masterisation par Bob Ludwig.

Horace Silver and the Jazz Messengers, jazz, PMA Magazine
Horace Silver and the Jazz Messengers, jazz, PMA Magazine

19- Horace Silver and The Jazz Messengers – Horace Silver and the Jazz Messengers.                                                                                                                

Blue Note - BLP 1518 (mono) (1956, juillet ou octobre), Classic Records - BLP 1518 (2006), 33 1/3 tr/min, jazz, hard bop.

Cet album reconditionné est le LP Blue Note le plus ancien de ma collection, après Detroit-New York Junction [BLP 1518] de Thad Jones. Précédemment publié sur deux microsillons individuels de 10 pouces enregistrés en novembre 1954 et février 1955, ce disque est un bel exemple du nouveau sous-genre hard bop typique du label Blue Note de la ville de New York. Blue Note était le principal représentant de ce style, qui combinait les graines du bebop, du blues, du rhythm & blues et du gospel. Presque tous les disques Blue Note étaient produits par le fondateur Alfred Lion et enregistrés par Rudy Van Gelder, d'où la célèbre inscription RVG sur la "cire morte" du disque, c'est-à-dire sur le sillon de départ. RVG a développé un son caractéristique que certains adorent et que d'autres déplorent - en bref, un son qui contient des sons de cuivres et de batterie fantastiques, avec le plus souvent des sons de basse et de piano médiocres, et une certaine forme de compression de niveau. Ici, nous avons Silver au piano, Kenny Dorham à la trompette, Hank Mobley au sax ténor, Doug Watkins à la basse, et le seul et unique Art Blakey à la batterie - ce dernier ayant souvent dirigé les Jazz Messengers à travers ses nombreuses incarnations. Ces deux sessions - et toutes celles qui ont eu lieu jusqu'en juillet 1959 - ont été réalisées dans le premier studio de RVG, situé dans la maison de ses parents à Hackensack, dans le New Jersey, où le son général était plus intime et moins réverbéré que dans le second studio. Mon pressage de 200g est la réédition de 2006 de Classic Records réalisée par Bernie Grundman, qui est tout à fait excellente.

Miles Davis et Milt Jackson, jazz, PMA Magazine
Miles Davis et Milt Jackson, jazz, PMA Magazine

20- Miles Davis and Milt Jackson – Quintet/Sextet.                                                                                                                

Prestige - PRLP 7034 (mono) (1956, août), 33 1/3 tr/min, jazz, bebop, hard bop, cool jazz.

Enregistré un an avant sa date de sortie, Quintet/Sextet - ainsi que Relaxin’ - est probablement l'album de Miles que je préfère de ses années chez Prestige. L'association de Davis et du vibraphoniste Jackson, qui, à cette époque, était en plein essor avec le Modern Jazz Quartet (MJQ), combine l'énergie et l'esprit du bebop avec un style de musique plus moderne et une vibe plus cool. Remplaçant Rollins au ténor, un jeune Jackie McLean à l'alto canalise l'esprit de Parker sur deux des quatre morceaux, qui se trouvent être mes préférés sur l'album - ce qui n'est pas si surprenant étant donné ma forte appréciation de l'altiste dans les albums ultérieurs de Blue Note. Le "batteur maison" de Prestige, Art Taylor, donne le tempo, Percy Heath - un autre membre du MJQ - est à la basse et Ray Bryant au piano. Le dernier morceau est la seule ballade, les trois premiers allant d'un swing doux à un bop plus enlevé. Van Gelder répète sa recette sonore au même endroit que la sélection précédente. J'ai eu la chance de trouver une gravure et un pressage originaux de RVG en assez bon état il y a de nombreuses années, avant que les prix ne montent en flèche. Typique d'un Prestige original, le son est assez bon, mettant légèrement l'accent sur les vibes et les cuivres par rapport à la section rythmique.

Frank Sinatra, jazz, crooner, PMA Magazine
Frank Sinatra, jazz, crooner, PMA Magazine

21- Frank Sinatra – Songs for Swingin’ Lovers!.                                                                                                                

Capitol Records - W 653 (mono) (1956, mars), 33 1/3 tr/min, swing, pop traditionnelle, ballade, chant de big band, jazz.

Enregistré entre octobre 1955 et janvier 1956, il s'agit du quatrième album de Frank pour Capitol sur un total de seize pour le label, et est l'un de mes albums de Frank Sinatra préférés de tous les temps. Il y a quinze titres au total, essentiellement des standards de jazz vocal tirés du Great American Songbook de Gershwin, Cole Porter et Johnny Mercer. Aucun n'est plus faible que l'autre lorsqu'il est interprété par ce maître chanteur qui vient d'avoir quarante ans. Nelson Riddle a arrangé et dirigé l'orchestre, comme il l'a fait à plusieurs reprises lorsqu'il a accompagné Sinatra.

Pour en savoir plus sur Claude Lemaire, visitez...

https://soundevaluations.blogspot.ca/

*Je m'en voudrais de ne pas mentionner que je partage certains de ces 12 000 disques avec un autre chasseur de vinyles, un co-conspirateur et un ami de toujours.

*

Liste de référence (singles, albums et labels) :

Chet Baker - Chet Baker Sings. Pacific Jazz - PJLP-11 (mono) (1954), 10″, PJ-1222 (1956), 12″ LP, Tone Poet Series - B0031300-01 (2020), 33 1/3 rpm. Genre : cool jazz, jazz West Coast, jazz vocal, swing.

Dizzy Gillespie & Roy Eldridge - Diz and Roy. Verve Records - VE-2-2524 (mono) (1977), (2×33 1/3 rpm), jazz, bebop, ballades.

Horace Silver and The Jazz Messengers - Horace Silver and the Jazz Messengers. Blue Note - BLP 1518 (mono) (1956, juillet ou octobre), Classic Records - BLP 1518 (2006), 33 1/3 rpm, jazz, hard bop.

Miles Davis and Milt Jackson - Quintette/Sextette. Prestige - PRLP 7034 (mono) (1956, août), 33 1/3 rpm, jazz, bebop, hard bop, cool jazz.

Frank Sinatra - Songs for Swingin’ Lovers!. Capitol Records - W 653 (mono) (1956, mars), 33 1/3 tr/min, swing, pop traditionnelle, ballade, chant de big band, jazz.

2023 PMA Media. Tous droits réservés.